Géorgie – Chiatura – 2020

Téléphériques urbains (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze)

Pour la modernisation de son système de transport aérien urbain, la ville de Chiatura a choisi POMA. Quatre petits téléphériques urbains, développés spécifiquement pour les besoins de débit et les contraintes de distance, remplacent d’anciens appareils russes.

Gamme
Télécabine Crosslink • Petite capacité
Usage
Connecter – liaison urbaine
A propos

Le projet

La ville de Chiatura, située dans une vallée montagneuse sur les rives de la rivière Kvirila en Géorgie, a connu un fort développement économique grâce à l'industrie minière dans les années 1950. Elle a choisi POMA pour moderniser son système de transport aérien, dont le projet s'inscrit dans le plan de développement urbain de la ville, mais aussi dans son identité.

A l'apogée de son activité, Chiatura comptait une centaine de petits appareils à travers la vallée qui permettaient de transporter aussi bien les ouvriers des mines de manganèse que les minerais, mais aussi la population entre les différents quartiers de la ville.

Sur cette centaine d'appareils à vocation tant industrielle qu'urbaine, 24 étaient dédiées au transport de personnes uniquement et seuls huit sont encore en fonctionnement et quatre ont été remplacés par POMA.

 

Ces quatre lignes de téléphérique urbain (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze) connectent le centre-ville aux périphéries, à une vitesse de 6 m/s. Chaque cabine est prévue pour transporter jusqu'à 15 passagers avec l'ambition d'être le principal moyen de transport pour la population locale, plus de 10 000 personnes par jour sont attendues.

La ville, qui prend de plus en plus conscience de son potentiel touristique, espère aussi bien faire vivre à ses visiteurs une excursion des plus agréables au-dessus de la ville.

 

Découvrir

Les téléphériques urbains

les caractéristiques
techniques de l’installation

panneau

Lignes

4

Longueur

Longueur cumulée

3500 m

Dénivelé maximal

180 m

Débit

jusqu’à 300 personnes/h

Date

Vitesse

6 m/s

Nombres de véhicules

8

Nombre de passagers par véhicule

15

nombre de Passagers par jour

Passagers par jour

10 000

nombre de stations

Nombre de stations

8

POMA, l’innovation

au service du projet

1er petit téléphérique 2S • télécabine crosslink
urbain de POMA

Pour ce projet, une nouvelle gamme de télécabines urbaines a été développé, dont le principal intérêt est de couvrir de courte distance, en implantant peu de pylônes.

Un environnement
urbain contraignant

Les équipes sur place ont dû faire preuve d’ingéniosité pour l’implantation des pylônes et les opérations de déroulage des câbles en tension au-dessus des habitations, des lignes électriques, des voies de chemin de fer, des routes et des cours d’eau.

Des stations
ultras modernes

Le projet de modernisation des lignes de téléphériques urbains s’appuyait aussi sur un design de stations très marqué. Tous les travaux d’architecture ont été réalisés par Georgian Architects, toutes les stations sont typiquement géorgiennes. Bien loin de l’image des anciens téléphériques vétustes, les gares sont futuristes, déstructurées et très colorées.

Chiatura,
the City of Ropeways

 

Chiatura, petite ville minière, fut un précurseur en matière de transport par câble urbain. Elle connut le tout premier téléphérique pour voyageurs d’URSS et possède le plus grand nombre de lignes de transport par câble rapporté au nombre d’habitants. Ces téléphériques, pour la plupart à l’abandon, attirent aussi de nombreux touristes dans cette ville de Géorgie.

l’installation en images

Les téléphériques de Chiatura

ils en parlent

Chiatura est une petite ville minière de Géorgie, où toute l’économie est articulée autour de l’extraction du manganèse depuis plus d’un siècle. La ville est construite au fond d’une vallée encaissée, et les quartiers résidentiels s’étendent sur les contreforts.

Les 4 appareils réalisés par POMA permettent tous de rejoindre des quartiers d’habitations périphériques à partir du centre-ville et remplacent des appareils bi-câbles à va-ou-vient, mono-voie, c’est-à-dire avec une unique cabine en va-ou-vient sur un câble porteur, avec des cabines « vintage » d’un autre temps, à l’époque où Chiatura était le laboratoire du transport par câble aérien soviétique.

Les 4 appareils réalisés sont issus d’une nouvelle gamme de produits entre téléphérique et télécabine, simples et efficaces configurés autour des composants de notre écosystème : des pylônes tubulaires et équipements de ligne « standard monocâble » (pylônes, passerelles, potences) et des cabines DIAMOND 15 places équipées d’une communication avec le poste de contrôle, et éclairage nocturne.

Responsable ingénierie système

Damien Lanier
Ces réalisations urbaines

pourraient aussi vous intéresser :

Tout voir

Téléphérique Citadelle de Namur

Belgique – Namur – 2021

Afin de faciliter la mobilité des visiteurs entre le centre historique et l’esplanade de la Citadelle et d’offrir une expérience agréable, en 2017, le collège communal de Namur attribue la construction du téléphérique de Namur au groupement POMA, Franki et Labellemontagne.

Lire

Aerovia

Equateur – Guayaquil – 2020

Pour fluidifier le trafic quotidien entre Duran et Guayaquil, capitale économique de l’Equateur, et proposer une solution alternative de franchissement de l’estuaire, la municipalité a choisi le transport par câble. La première télécabine urbaine d’Equateur Guayas pour créer un liaison entre Duran et Guayaquil, et assurer un transport rapide, fluide sur tout le réseau de transport au 40 000 passagers quotidiens.

Lire

Meihuashan

Meihuashan Lift-1 et Lift-2

En Chine, la télécabine de Meihuashan est un ascenseur valléen au cœur d’un projet touristique 4 saisons

Lire

Tizi Ouzou

Algérie – Tizi Ouzou – 2019

POMA réalise une ligne de transport par les airs en trois sections sur une longueur totale de 5 km composée de deux télécabines et d’un téléphérique à Tizi Ouzou, ville située à 100 km d‘Alger.

Lire

Airtram New York

Etats Unis – New York – 2010

Avec l’installation de ce tramway aérien ultramoderne, POMA met à disposition des New Yorkais la technologie la plus avancée en matière de transports urbains par câble. D’une longueur de 960 mètres, il relie Roosevelt Island à Manhattan en seulement trois minutes en passant au-dessus de l’East river, dans le plus grand confort et avec une vue unique New York grâce aux immenses baies vitrées des deux cabines.

Lire

Megacable Pereira

Colombie – Pereira – projet en cours

Megacable Pereira est la première télécabine urbaine 100% intégrée au système de transport public de la ville de Pereira. C’est aussi le premier appareil du pays équipé d’un DirectDrive®.

Lire

Ligne J – Metrocable

Colombie – Medellin – 2007

En 2007, la seconde ligne de Metrocable a amorcé l’urbanisation d’un secteur à l’ouest de la ville. Contrairement à sa prédécesseur la ligne K, l’objectif de la mise en service de la ligne J portait moins sur la nécessité désenclaver un quartier à très forte densité que sur l’accompagnement du développement urbain de cette zone.

Lire

Ligne M – Metrocable

Colombie – Medellin – 2019

Lien social et économique, le Metrocable de Medellin est l’emblème d’une ville en mouvement. La 5e ligne de métrocâble a pris son envol début 2019 afin d’étendre son réseau de transport public, au service d’une mobilité durable et douce.

Lire

La Réunion

La Réunion – Saint-Denis de la Réunion – en cours

A Saint-Denis de la Réunion, POMA construit le premier metrocable de l’Océan Indien. Il offre un mode de déplacement sûr, rapide, et silencieux, permettant de relier des quartiers stratégiques et de mieux desservir le territoire.

Lire

Téléo

France – Toulouse – en cours

Plus de 8 000 passagers embarqueront chaque jour dans les cabines du téléphérique tricâble Téléo. Intégré au réseau de transport de l’Agglomération Toulousaine, il traverse un fleuve et survole une colline pour relier trois pôles d’activité majeurs du sud de Toulouse : l’Institut Universitaire du Cancer, l’Hôpital Rangueil et l’Université Paul Sabatier.

Lire

Bab el Oued

Algérie – Bab el Oued – 2018

A Alger, la télécabine urbaine qui relie le quartier de Bab-el-Oued à Zghara, en passant par la station intermédiaire du village céleste permet non seulement de faciliter les déplacements des 6.7 millions d’habitants de la capitale mais aussi de désenclaver le village perché de Zghara.

Lire

Géorgie – Chiatura – 2020

Téléphériques urbains (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze)

Pour la modernisation de son système de transport aérien urbain, la ville de Chiatura a choisi POMA. Quatre petits téléphériques urbains, développés spécifiquement pour les besoins de débit et les contraintes de distance, remplacent d’anciens appareils russes.

Gamme
Télécabine débrayable
Usage
Accès & Domaine skiable
A propos

Le projet

La ville de Chiatura, située dans une vallée montagneuse sur les rives de la rivière Kvirila en Géorgie, a connu un fort développement économique grâce à l'industrie minière dans les années 1950. Elle a choisi POMA pour moderniser son système de transport aérien, dont le projet s'inscrit dans le plan de développement urbain de la ville, mais aussi dans son identité.

A l'apogée de son activité, Chiatura comptait une centaine de petits appareils à travers la vallée qui permettaient de transporter aussi bien les ouvriers des mines de manganèse que les minerais, mais aussi la population entre les différents quartiers de la ville.

Sur cette centaine d'appareils à vocation tant industrielle qu'urbaine, 24 étaient dédiées au transport de personnes uniquement et seuls huit sont encore en fonctionnement et quatre ont été remplacés par POMA.

 

Ces quatre lignes de téléphérique urbain (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze) connectent le centre-ville aux périphéries, à une vitesse de 6 m/s. Chaque cabine est prévue pour transporter jusqu'à 15 passagers avec l'ambition d'être le principal moyen de transport pour la population locale, plus de 10 000 personnes par jour sont attendues.

La ville, qui prend de plus en plus conscience de son potentiel touristique, espère aussi bien faire vivre à ses visiteurs une excursion des plus agréables au-dessus de la ville.

 

les caractéristiques
techniques de l’installation

panneau

Lignes

4

Longueur

Longueur cumulée

3500 m

Dénivelé maximal

180 m

Débit

jusqu’à 300 personnes/h

Date

Vitesse

6 m/s

Nombres de véhicules

8

Nombre de passagers par véhicule

15

nombre de Passagers par jour

Passagers par jour

10 000

nombre de stations

Nombre de stations

8

POMA, l’innovation

au service du projet

1er petit téléphérique 2S • télécabine crosslink
urbain de POMA

Pour ce projet, une nouvelle gamme de télécabines urbaines a été développé, dont le principal intérêt est de couvrir de courte distance, en implantant peu de pylônes.

Un environnement
urbain contraignant

Les équipes sur place ont dû faire preuve d’ingéniosité pour l’implantation des pylônes et les opérations de déroulage des câbles en tension au-dessus des habitations, des lignes électriques, des voies de chemin de fer, des routes et des cours d’eau.

Des stations
ultras modernes

Le projet de modernisation des lignes de téléphériques urbains s’appuyait aussi sur un design de stations très marqué. Tous les travaux d’architecture ont été réalisés par Georgian Architects, toutes les stations sont typiquement géorgiennes. Bien loin de l’image des anciens téléphériques vétustes, les gares sont futuristes, déstructurées et très colorées.

Chiatura,
the City of Ropeways

 

Chiatura, petite ville minière, fut un précurseur en matière de transport par câble urbain. Elle connut le tout premier téléphérique pour voyageurs d’URSS et possède le plus grand nombre de lignes de transport par câble rapporté au nombre d’habitants. Ces téléphériques, pour la plupart à l’abandon, attirent aussi de nombreux touristes dans cette ville de Géorgie.

l’installation en images

Ils en parlent

La télécabine d’Arkhyz

Notre dialogue constructif avec POMA ne concerne non seulement la fourniture d’équipement, mais il traite également de la supervision technique, de la formation du personnel local et du soutien des initiatives environnementales de notre société. Pour tous ces aspects, nous apprécions de travailler avec ces professionnels en qui nous pouvons avoir confiance à toutes les étapes du projet.

Directeur Général Adjoint de JSC NCR

Rustam Tapaev
Télécabine Arkhyz POMA
Ces réalisations urbaines

pourraient aussi vous intéresser :

Tout voir

Costebelle

France – Pra Loup – 2018

La télécabine de Costebelle, point d’entrée majeur au domaine skiable de Pra Loup, allie performance et confort aux bénéfices des passagers.

Lire

Grangettes

France – Courchevel – 2018

La Société des 3 Vallées a confié à POMA la construction de la nouvelle télécabine emblématique des Grangettes. Véritable lien entre Courchevel village et Courchevel 1850, la télécabine est exploitée quotidiennement jusqu’à 23h. Liaison fréquentée, elle a ouvert la voie à la mobilité péri-urbaine par câble en montagne.

Lire

Legends

France – Meribel – 2018

Méribel fait le choix du confort et de la sécurité premium avec l’installation pour la première fois en France d’un télésiège 6 places à coques translucides et sièges chauffants.

Lire

Les clarines

France – La Rosière – 2018

Le téléski remplace les deux téléskis des Clarines pour apporter plus de confort aux skieurs avec la création d’un arrêt intermédiaire sur l’espace débutants de La Rosière.

Lire

Téléphérique des Glaciers

France – La Grave – 2019

La SATG, opérateur de La Grave, équipe le premier tronçon de son mythique téléphérique des glaciers de la Meije de toutes nouvelles cabines, développées sur-mesure pour répondre aux attentes des skieurs de ce domaines et s’adapter aux contraintes technologiques de l’appareil.

Lire

Pierre Longue

France – Chatel – 2018

Confort de voyage et d’exploitation, le télésiège de Pierre Longue allie innovation technique, ergonomie et design.

Lire

Treeline Cirque

Etats Unis – Squaw Valley / Alpine Meadows (California) – 2019

Partenaire de longue date de la station Alpine Meadows, Leitner Poma of America remplace cette année le télésiège fixe Hot Wheels de 1996 par un nouveau télésiège débrayable 4 places plus performant, et en profite pour améliorer le tracé.

Lire

Les Chattrix

France – Saint-Gervais-les-Bains – 2019

Le télésiège débrayable six places Les Chattrix est la porte d’accès principal au domaine skiable de Saint-Nicolas-de-Véroce, il était essentiel de réaliser un appareil performant pour assurer un débit important et réduire l’attente en période d’affluence. C’est chose faite : le temps de trajet est divisé par trois !

Lire

Skyvall

France – Loudenvielle Peyragudes – 2019

La télécabine « Skyvall » constitue une liaison entre le village de Loudenvielle, avec son Lac et sa station thermo-ludique, et la station de ski de Peyragudes. Dès l’été 2020, elle a permis de renforcer l’attractivité 4 saisons de cette belle vallée des Pyrénées.

Lire

Ski Indoor Dubaï

Emirats Arabes Unis – Dubaï – 2005

Le télésiège fixe Souk Al Nakheel est la principale installation de Ski Dubaï, premier ski indoor de ce type dans la région du golfe persique, et le plus célèbre au monde.

Lire

Yabuli

Chine – Yabuli – 2016

POMA accompagne Heilongjiang Yabuli Sports Training Base, plus grande station de ski de Chine, dans la Modernisation de son parc de remontées mécaniques.

Lire

Géorgie – Chiatura – 2020

Téléphériques urbains (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze)

Pour la modernisation de son système de transport aérien urbain, la ville de Chiatura a choisi POMA. Quatre petits téléphériques urbains, développés spécifiquement pour les besoins de débit et les contraintes de distance, remplacent d’anciens appareils russes.

Gamme
Télécabine débrayable
Usage
Mobilité péri-urbaine
A propos

Le projet

La ville de Chiatura, située dans une vallée montagneuse sur les rives de la rivière Kvirila en Géorgie, a connu un fort développement économique grâce à l'industrie minière dans les années 1950. Elle a choisi POMA pour moderniser son système de transport aérien, dont le projet s'inscrit dans le plan de développement urbain de la ville, mais aussi dans son identité.

A l'apogée de son activité, Chiatura comptait une centaine de petits appareils à travers la vallée qui permettaient de transporter aussi bien les ouvriers des mines de manganèse que les minerais, mais aussi la population entre les différents quartiers de la ville.

Sur cette centaine d'appareils à vocation tant industrielle qu'urbaine, 24 étaient dédiées au transport de personnes uniquement et seuls huit sont encore en fonctionnement et quatre ont été remplacés par POMA.

 

Ces quatre lignes de téléphérique urbain (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze) connectent le centre-ville aux périphéries, à une vitesse de 6 m/s. Chaque cabine est prévue pour transporter jusqu'à 15 passagers avec l'ambition d'être le principal moyen de transport pour la population locale, plus de 10 000 personnes par jour sont attendues.

La ville, qui prend de plus en plus conscience de son potentiel touristique, espère aussi bien faire vivre à ses visiteurs une excursion des plus agréables au-dessus de la ville.

 

Découvrir

Télécabine  Ski lift

Gudauri- Kobi

les caractéristiques
techniques de l’installation

panneau

Lignes

4

Longueur

Longueur cumulée

3500 m

Dénivelé maximal

180 m

Débit

jusqu’à 300 personnes/h

Date

Vitesse

6 m/s

Nombres de véhicules

8

Nombre de passagers par véhicule

15

nombre de Passagers par jour

Passagers par jour

10 000

nombre de stations

Nombre de stations

8

POMA, l’innovation

au service du projet

1er petit téléphérique 2S • télécabine crosslink
urbain de POMA

Pour ce projet, une nouvelle gamme de télécabines urbaines a été développé, dont le principal intérêt est de couvrir de courte distance, en implantant peu de pylônes.

Un environnement
urbain contraignant

Les équipes sur place ont dû faire preuve d’ingéniosité pour l’implantation des pylônes et les opérations de déroulage des câbles en tension au-dessus des habitations, des lignes électriques, des voies de chemin de fer, des routes et des cours d’eau.

Des stations
ultras modernes

Le projet de modernisation des lignes de téléphériques urbains s’appuyait aussi sur un design de stations très marqué. Tous les travaux d’architecture ont été réalisés par Georgian Architects, toutes les stations sont typiquement géorgiennes. Bien loin de l’image des anciens téléphériques vétustes, les gares sont futuristes, déstructurées et très colorées.

Chiatura,
the City of Ropeways

 

Chiatura, petite ville minière, fut un précurseur en matière de transport par câble urbain. Elle connut le tout premier téléphérique pour voyageurs d’URSS et possède le plus grand nombre de lignes de transport par câble rapporté au nombre d’habitants. Ces téléphériques, pour la plupart à l’abandon, attirent aussi de nombreux touristes dans cette ville de Géorgie.

l’installation en images

Ces réalisations urbaines

pourraient aussi vous intéresser :

Tout voir

Costebelle

France – Pra Loup – 2018

La télécabine de Costebelle, point d’entrée majeur au domaine skiable de Pra Loup, allie performance et confort aux bénéfices des passagers.

Lire

Grangettes

France – Courchevel – 2018

La Société des 3 Vallées a confié à POMA la construction de la nouvelle télécabine emblématique des Grangettes. Véritable lien entre Courchevel village et Courchevel 1850, la télécabine est exploitée quotidiennement jusqu’à 23h. Liaison fréquentée, elle a ouvert la voie à la mobilité péri-urbaine par câble en montagne.

Lire

Legends

France – Meribel – 2018

Méribel fait le choix du confort et de la sécurité premium avec l’installation pour la première fois en France d’un télésiège 6 places à coques translucides et sièges chauffants.

Lire

Les clarines

France – La Rosière – 2018

Le téléski remplace les deux téléskis des Clarines pour apporter plus de confort aux skieurs avec la création d’un arrêt intermédiaire sur l’espace débutants de La Rosière.

Lire

Téléphérique des Glaciers

France – La Grave – 2019

La SATG, opérateur de La Grave, équipe le premier tronçon de son mythique téléphérique des glaciers de la Meije de toutes nouvelles cabines, développées sur-mesure pour répondre aux attentes des skieurs de ce domaines et s’adapter aux contraintes technologiques de l’appareil.

Lire

Pierre Longue

France – Chatel – 2018

Confort de voyage et d’exploitation, le télésiège de Pierre Longue allie innovation technique, ergonomie et design.

Lire

Treeline Cirque

Etats Unis – Squaw Valley / Alpine Meadows (California) – 2019

Partenaire de longue date de la station Alpine Meadows, Leitner Poma of America remplace cette année le télésiège fixe Hot Wheels de 1996 par un nouveau télésiège débrayable 4 places plus performant, et en profite pour améliorer le tracé.

Lire

Les Chattrix

France – Saint-Gervais-les-Bains – 2019

Le télésiège débrayable six places Les Chattrix est la porte d’accès principal au domaine skiable de Saint-Nicolas-de-Véroce, il était essentiel de réaliser un appareil performant pour assurer un débit important et réduire l’attente en période d’affluence. C’est chose faite : le temps de trajet est divisé par trois !

Lire

Skyvall

France – Loudenvielle Peyragudes – 2019

La télécabine « Skyvall » constitue une liaison entre le village de Loudenvielle, avec son Lac et sa station thermo-ludique, et la station de ski de Peyragudes. Dès l’été 2020, elle a permis de renforcer l’attractivité 4 saisons de cette belle vallée des Pyrénées.

Lire

Arkhyz

Russie – Arkhyz – 2018

Northern Caucasus Resort poursuit son projet d’aménagement entamé en 2011 dans le Caucase et équipe son versant nord d’une impressionnante télécabine 10 places de 3.8km sur 3 tronçons.

Lire

Ski Indoor Dubaï

Emirats Arabes Unis – Dubaï – 2005

Le télésiège fixe Souk Al Nakheel est la principale installation de Ski Dubaï, premier ski indoor de ce type dans la région du golfe persique, et le plus célèbre au monde.

Lire

Géorgie – Chiatura – 2020

Téléphériques urbains (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze)

Pour la modernisation de son système de transport aérien urbain, la ville de Chiatura a choisi POMA. Quatre petits téléphériques urbains, développés spécifiquement pour les besoins de débit et les contraintes de distance, remplacent d’anciens appareils russes.

Gamme
Télécabine Urbaine
Usage
Connecter – liaison péri-urbaine
A propos

Le projet

La ville de Chiatura, située dans une vallée montagneuse sur les rives de la rivière Kvirila en Géorgie, a connu un fort développement économique grâce à l'industrie minière dans les années 1950. Elle a choisi POMA pour moderniser son système de transport aérien, dont le projet s'inscrit dans le plan de développement urbain de la ville, mais aussi dans son identité.

A l'apogée de son activité, Chiatura comptait une centaine de petits appareils à travers la vallée qui permettaient de transporter aussi bien les ouvriers des mines de manganèse que les minerais, mais aussi la population entre les différents quartiers de la ville.

Sur cette centaine d'appareils à vocation tant industrielle qu'urbaine, 24 étaient dédiées au transport de personnes uniquement et seuls huit sont encore en fonctionnement et quatre ont été remplacés par POMA.

 

Ces quatre lignes de téléphérique urbain (Sanatorium, Lejubani, Naguti, Muxadze) connectent le centre-ville aux périphéries, à une vitesse de 6 m/s. Chaque cabine est prévue pour transporter jusqu'à 15 passagers avec l'ambition d'être le principal moyen de transport pour la population locale, plus de 10 000 personnes par jour sont attendues.

La ville, qui prend de plus en plus conscience de son potentiel touristique, espère aussi bien faire vivre à ses visiteurs une excursion des plus agréables au-dessus de la ville.

 

Découvrir

Les téléphériques urbains

les caractéristiques
techniques de l’installation

panneau

Lignes

4

Longueur

Longueur cumulée

3500 m

Dénivelé maximal

180 m

Débit

jusqu’à 300 personnes/h

Date

Vitesse

6 m/s

Nombres de véhicules

8

Nombre de passagers par véhicule

15

nombre de Passagers par jour

Passagers par jour

10 000

nombre de stations

Nombre de stations

8

POMA, l’innovation

au service du projet

1er petit téléphérique 2S • télécabine crosslink
urbain de POMA

Pour ce projet, une nouvelle gamme de télécabines urbaines a été développé, dont le principal intérêt est de couvrir de courte distance, en implantant peu de pylônes.

Un environnement
urbain contraignant

Les équipes sur place ont dû faire preuve d’ingéniosité pour l’implantation des pylônes et les opérations de déroulage des câbles en tension au-dessus des habitations, des lignes électriques, des voies de chemin de fer, des routes et des cours d’eau.

Des stations
ultras modernes

Le projet de modernisation des lignes de téléphériques urbains s’appuyait aussi sur un design de stations très marqué. Tous les travaux d’architecture ont été réalisés par Georgian Architects, toutes les stations sont typiquement géorgiennes. Bien loin de l’image des anciens téléphériques vétustes, les gares sont futuristes, déstructurées et très colorées.

Chiatura,
the City of Ropeways

 

Chiatura, petite ville minière, fut un précurseur en matière de transport par câble urbain. Elle connut le tout premier téléphérique pour voyageurs d’URSS et possède le plus grand nombre de lignes de transport par câble rapporté au nombre d’habitants. Ces téléphériques, pour la plupart à l’abandon, attirent aussi de nombreux touristes dans cette ville de Géorgie.

l’installation en images

Ces réalisations urbaines

pourraient aussi vous intéresser :

Tout voir

Téléphérique Citadelle de Namur

Belgique – Namur – 2021

Afin de faciliter la mobilité des visiteurs entre le centre historique et l’esplanade de la Citadelle et d’offrir une expérience agréable, en 2017, le collège communal de Namur attribue la construction du téléphérique de Namur au groupement POMA, Franki et Labellemontagne.

Lire

Aerovia

Equateur – Guayaquil – 2020

Pour fluidifier le trafic quotidien entre Duran et Guayaquil, capitale économique de l’Equateur, et proposer une solution alternative de franchissement de l’estuaire, la municipalité a choisi le transport par câble. La première télécabine urbaine d’Equateur Guayas pour créer un liaison entre Duran et Guayaquil, et assurer un transport rapide, fluide sur tout le réseau de transport au 40 000 passagers quotidiens.

Lire

Chiatura

Géorgie – Chiatura – 2020

Pour la modernisation de son système de transport aérien urbain, la ville de Chiatura a choisi POMA. Quatre petits téléphériques urbains, développés spécifiquement pour les besoins de débit et les contraintes de distance, remplacent de (très) anciens appareils russes.

Lire

Meihuashan

Meihuashan Lift-1 et Lift-2

En Chine, la télécabine de Meihuashan est un ascenseur valléen au cœur d’un projet touristique 4 saisons

Lire

Tizi Ouzou

Algérie – Tizi Ouzou – 2019

POMA réalise une ligne de transport par les airs en trois sections sur une longueur totale de 5 km composée de deux télécabines et d’un téléphérique à Tizi Ouzou, ville située à 100 km d‘Alger.

Lire

Airtram New York

Etats Unis – New York – 2010

Avec l’installation de ce tramway aérien ultramoderne, POMA met à disposition des New Yorkais la technologie la plus avancée en matière de transports urbains par câble. D’une longueur de 960 mètres, il relie Roosevelt Island à Manhattan en seulement trois minutes en passant au-dessus de l’East river, dans le plus grand confort et avec une vue unique New York grâce aux immenses baies vitrées des deux cabines.

Lire

Megacable Pereira

Colombie – Pereira – projet en cours

Megacable Pereira est la première télécabine urbaine 100% intégrée au système de transport public de la ville de Pereira. C’est aussi le premier appareil du pays équipé d’un DirectDrive®.

Lire

Ligne J – Metrocable

Colombie – Medellin – 2007

En 2007, la seconde ligne de Metrocable a amorcé l’urbanisation d’un secteur à l’ouest de la ville. Contrairement à sa prédécesseur la ligne K, l’objectif de la mise en service de la ligne J portait moins sur la nécessité désenclaver un quartier à très forte densité que sur l’accompagnement du développement urbain de cette zone.

Lire

Ligne M – Metrocable

Colombie – Medellin – 2019

Lien social et économique, le Metrocable de Medellin est l’emblème d’une ville en mouvement. La 5e ligne de métrocâble a pris son envol début 2019 afin d’étendre son réseau de transport public, au service d’une mobilité durable et douce.

Lire

La Réunion

La Réunion – Saint-Denis de la Réunion – en cours

A Saint-Denis de la Réunion, POMA construit le premier metrocable de l’Océan Indien. Il offre un mode de déplacement sûr, rapide, et silencieux, permettant de relier des quartiers stratégiques et de mieux desservir le territoire.

Lire

Téléo

France – Toulouse – en cours

Plus de 8 000 passagers embarqueront chaque jour dans les cabines du téléphérique tricâble Téléo. Intégré au réseau de transport de l’Agglomération Toulousaine, il traverse un fleuve et survole une colline pour relier trois pôles d’activité majeurs du sud de Toulouse : l’Institut Universitaire du Cancer, l’Hôpital Rangueil et l’Université Paul Sabatier.

Lire