Ascenseurs valléens
23.07.2020
Découvrir

les ascenseurs valléens

Depuis quelques années, les stations repensent leurs accès depuis la vallée ; une réflexion portée sur plus de durabilité, de confort et de respect de l’environnement.
Les ascenseurs valléens représentent une réponse concrète à ces enjeux :

 

  • • ils donnent accès à la montagne de façon rapide et ludique, et peuvent répondre également à d’autres enjeux tels que celui d’assurer les trajets quotidiens des locaux, du transport de matériel ou des déchets.

 

  • • ils constituent également une solution pertinente de transport public décarbonée à la problématique de la pollution en montagne, résultant principalement des déplacements routiers aux accès des stations.
Les derniers ascenseurs valléens

en images

À BOURG-SAINT-MAURICE

Pionner du voyage multimodal, les « Arcs Express » offre une liaison directe entre les Arcs et le réseau ferroviaire en  7 minutes 7 jours/7. Les nouvelles rames qui disposent d'un toit vitré et, grâce au poste de conduite déplacé au centre de la cabine, les nouveaux espaces panoramiques à l'avant et à l'arrière permettent de profiter d'une vue exceptionnelle sur la vallée.  Appareil 100% électrique, pour une démarche écoresponsable, la municipalité de Bourg Saint Maurice a également souhaité apporter une attention particulière à l'intégration du funiculaire dans son environnement par un design élégant et un éclairage LED soigné.

 

Le funiculaire Arcs Express

en images

Ascenseurs valléens

À L'ALPE D'HUEZ

L'Alpe Express raccorde déjà le centre station au front de neige, et prochainement la phase 2 du projet permettra de connecter le village d'Huez.
Moyen de transport zéro particule, la télécabine remplace le trafic opéré jusqu'à lors par les nombreuses navettes routières. L'appareil est équipé de la solution DirectDrive® et du Cable Position System, un dispositif de sécurité embarqué.
Ce transport unique sera le premier appareil péri-urbain en Exploitation sans Agent de France.

L’alpe Express

en images

Ascenseurs valléens

EN GÉORGIE

Un ascenseur valléen relie désormais la station de Gudauri à la ville de Kobi. Cette infrastructure rend accessible certains secteurs enneigés qui restaient parfois fermés même en juin !

 

Lift 9

en images

Ascenseurs valléens

AUX MENUIRES

Pour rejoindre rapidement le cœur des 3 vallées, la télécabine POMA de 2001 qui relie Saint-Martin de Belleville à la station des Ménuires, a été rénovée.
D'abord niveau électrique, bénéficiant des dernières avancées de SEMER, mais aussi plus visiblement pour les usagers, puisque les cabines, dont le nombre passe de 48 à 64, gagnent en hauteur et en confort. Le débit est porté à 2 400 personnes/heure.

Saint-Martin de Belleville

Ascenseurs valléens

EN CHINE

La ville de Lianshi, dans la province de Guizhou, souhaitait s'orienter vers le tourisme de montagne. C'est ainsi que Meihuashan International Ski Resort a vu le jour sur les hauteurs de la ville, autour d'une offre 4 saisons, combinant sports d'hiver, avec la création d'une station de ski, et activités de sports outdoor.

POMA a alors accompagné la métamorphose économique de Lianshi avec la construction de deux télécabines « Meihuashan Lift » de près de 10km qui assure désormais le lien entre l'ancienne ville minière et la montagne transportant 1500 passagers par heure. A la gare intermédiaire, les visiteurs peuvent profiter du restaurant panoramique, installé à deux pas de la nouvelle télécabine.
Le deuxième tronçon les conduit ensuite au domaine skiable, aux hôtels et aux petits commerces de la station. De nouveaux loisirs à portée de la ville, en quelques minutes seulement.

Meihuashan Lift

en images

Ascenseurs valléens

À COURCHEVEL

Dans la lignée de la télécabine de Grangettes, la nouvelle télécabine du Praz et ses 47 cabines EVO à éclairage LED et équipées de panneaux solaires assure toute l'année la liaison entre le village du Praz, où un parking vient d'être installé, et le centre de Courchevel. Pour les championnats du monde, que Courchevel accueillera en 2023, cet appareil transportera les foules jusqu'aux pieds de la raquette et se voudra la télécabine iconique de la compétition.

Le Praz

en images

Ascenseurs valléens

À PEYRAGUDES

Une nouvelle télécabine relie en moins de 9 minutes le village de Loudenvielle à la station de Peyragudes. La télécabine Skyvall est le soutien central d'une nouvelle offre touristique complète, où ski, randonnés, VTT et bien-être se conjuguent au gré des saisons, facilitée par des équipements adaptés. Autre atout de taille, cet ascenseur valléen devrait permettre de réduire le trafic automobile et de diminuer sérieusement les émissions de CO2 dans la vallée.

Skyvall

en images

Ascenseurs valléens

Vous pourriez aimer

La télécabine du Praz, porte d’entrée du domaine skiable des 3 Vallées

Liaison péri-urbaine entre le domaine skiable et le Praz, la télécabine du Pra est devenue la vitrine de Courchevel, et d’une nouvelle mobilité.

En savoir +

En Corée, inauguration de la télécabine touristique de Mokpo

La télécabine touristique Mokpo Marine Cablecar a été inaugurée vendredi 6 septembre, lors d’une magnifique cérémonie. L’occasion de faire un point sur POMA et le marché coréen.

En savoir +

Qu’est-ce qu’une épissure ?

Si les véhicules et les pylônes sont indissociables du transport par câble, le câble est une partie noble de notre activité. Mais vous êtes vous déjà demandé comment était réalisée la boucle de câble ? La réponse se trouve dans l’épissure, une opération technique délicate et indispensable.

En savoir +

Aux Etats-Unis LPOA modernise les stations emblématiques

Du côtés des Etats-Unis, LPOA modernise les stations emblématiques

En savoir +

Le Semnoz ose le Telemix

Soutenant le développement du Semnoz, un Telemix® monocâble composé de sièges 6 places et de cabines 10 places est venu se substituer au TSF4 POMA du Belvédère initialement installé en 1997.

En savoir +
Ascenseurs valléens
29.07.2019
Découvrir

les ascenseurs valléens

Depuis quelques années, les stations repensent leurs accès depuis la vallée ; une réflexion portée sur plus de durabilité, de confort et de respect de l’environnement.
Les ascenseurs valléens représentent une réponse concrète à ces enjeux :

 

  • • ils donnent accès à la montagne de façon rapide et ludique, et peuvent répondre également à d’autres enjeux tels que celui d’assurer les trajets quotidiens des locaux, du transport de matériel ou des déchets.

 

  • • ils constituent également une solution pertinente de transport public décarbonée à la problématique de la pollution en montagne, résultant principalement des déplacements routiers aux accès des stations.
Le transport par les airs

Tout commence avec le câble

Avant de définir une épissure, il faut d'abord comprendre ce qu'est un câble de remontée mécanique.

 

Le câble

Schéma d’un câble

Après patentage (traitement thermique par chauffage puis refroidissement), décapage, tréfilage, le fil machine est prêt à être toronné.
Le toron est l'ensemble câblé le plus simple : plusieurs fils en hélice sont régulièrement placés les uns par rapport aux autres en une ou plusieurs couches superposées autour de l'âme du toron, aussi appelé « le pas de toronnage ».


Un câble de remontée mécanique est alors composé de plusieurs torons, enroulés eux aussi en hélice autour d'une âme centrale servant de support.

En quoi consiste l’épissure ?

Première définition

L'épissure (splicing en anglais) est l'assemblage de deux extrémités de câble afin d'obtenir une boucle sans fin. Elle doit assurer une solidité et durée de vie analogues à celles du câble qui a été confectionné en usine par des machine d'une extrême précision. Si la définition semble simple, l'opération est plus délicate qu'il n'y parait, cette opération d'épissage est considérée comme un art qui requiert une très grande technicité, un niveau d'expertise élevé et une main d'œuvre importante.

Opération réalisée entièrement manuellement, l'épissure nécessite rigueur et savoir-faire pour que le point de raccordement des câbles soit invisible. A ce point d'assemblage, le câble ne doit pas être supérieur de plus de 10% à son diamètre nominal.

 

L'épissure nécessite une main d'oeuvre conséquente

L’épissure nécessite une main d’oeuvre conséquente

 

Les attaches sur les appareils fixes (télésièges, téléskis à enrouleurs, etc….) peuvent être positionnées sur la zone de l'épissure ; les attaches sur les appareils débrayables (télésièges débrayables, télécabine, téléskis, transport de matériaux) peuvent venir s'embrayer sur la zone d'épissure et sur les téléskis débrayables l'épissure doit de plus passer dans les douilles des attaches stockées en station motrice.
Ces raisons expliquent que le câble dans la zone de l'épissure, outre les critères de solidité et longévité, doit répondre à des exigences strictes en terme de diamètre mini et maxi.

Pour l'anecdote, sur les anciens appareils POMA, une pastille radioactive était insérée dans le câble dans la zone de l'épissure. Les véhicules ne s'embrayaient pas sur cette zone
L'augmentation des débits, a depuis longtemps rendu cette solution obsolète outre le problème lié à l'insertion d'un élément (faiblement) radioactif dans le câble.

Pour cela les techniciens, appelés « épisseurs » utilisent des aiguilles, ou épissoirs, ainsi que des outillages spécifiques pour « tricoter » entre les torons. La maîtrise de la part de l'épisseur est déterminante lors des phases essentielles du mariage et de la confection des nœuds, lors desquelles, il est assisté par plusieurs opérateurs expérimentés.

 

Les épissoirs sont les aiguilles avec lesquelles l'épisseur va réaliser l'épissure

Les épissoirs sont les aiguilles avec lesquelles l’épisseur va réaliser l’épissure

 

L'épissure n'est pas réservée au transport par câble, mais dans ce cadre-là, elle est réalisée soit pour l'installation d'une nouvelle boucle de câble sur laquelle circuleront les véhicules d'un nouvel appareil, soit pour changer un câble ou pour raccourcir celui-ci lorsqu'il s'est allongé sur une installation existante.

A noter que dans le cadre d'un raccourcissement, la façon de procéder diffère par rapport à la réalisation d'une épissure néanmoins, les principes généraux sont identiques.

L’épissure,

quelle sont les principales étapes ?

Les façons de faire sont différentes en fonction des diamètre de câble ainsi que de leur constitution : câble à 6 torons (cas le plus fréquemment rencontré), à 7 ou 8 torons (peu d'installations à ce jour en proportion du nombre de câbles en service), en revanche les principes de base et les principales étapes restent les mêmes.

Etape 1 : Dérouler complètement le câble afin de pouvoir réaliser l'épissure.

Le câble est acheminé sur le chantier sur d'énormes bobines pesant plusieurs tonnes. Le câble est déroulé le long de la ligne entre la gare de départ et la gare d'arrivée, afin de former une boucle au sol. Les deux extrémités de câble ouvertes sont disposées côtes à côtes pour débuter le mariage.

Déroulage d'un câble sur un chantier d'épissure à la Cime Caron en 2019

Déroulage d'un câble sur un chantier d'épissure à la Cime Caron en 2019

 

 

Etape 2 : Le mariage

Les opérateurs détoronnent les torons du câble, puis les deux extrémités de câble sont alors mariées entre elles.
Cette étape est très importante car il ne faut pas que l'on puisse voir ni sentir de différence de diamètre entre le point de mariage et le câble en pleine masse hors épissure pour les raisons évoquées plus haut.
Pour cela les techniciens prennent un toron du câble qui vient d'une extrémité du câble et le remplacent par le toron du câble qui vient de l'autre extrémité.
Différentes techniques de mariages existent en fonction des fabricants, des types de câbles et des cas d'utilisation.

Les deux extrémités sont coupées à la bonne longueur. Le câble est détoronné et les deux extrémités sont assemblées.

epissure POMA COMAG
epissure POMA COMAG
epissure POMA COMAG

Les deux photos correspondent à une technique de mariage alterné dès le début de la phase d'imbrication des deux extrémités de câble.

epissure POMA COMAG
epissure POMA COMAG

Il existe d'autres techniques dont une rencontrée fréquemment pour les câbles à 6 torons : le mariage 3×3 (au début de l'imbrication des deux extrémités) puis alterné lors des phases suivantes comme représenté ci-dessous :
Il n'y a désormais plus qu'un câble, mais les torons doivent encore être répartis dans l'épissure.

 

epissure POMA COMAG
epissure POMA COMAG

 

Les deux extrémités sont coupées à la bonne longueur. Le câble est détoronné et les deux extrémités sont assemblées.

L'épisseur épaulé par les nombreux techniciens qui l'assistent répartit les torons vers leur emplacement final en fonction de la géométrie et la numérotation des nœuds d'épissure souhaité.
La numérotation souvent adoptée pour un câble à 6 torons est 1.5.3.6.2.4 dans le sens de défilement du câble.

Lors de cette opération, l'épisseur doit veiller au bon mariage des torons en s'aidant de maillets, pour conserver une précision équivalente à celle obtenue par les machines lors de la confection initiale du câble.

 

Etape 3 : La confection des nœuds

Cette étape consiste à enlever l'âme plastique qu'il y a dans le câble puis insérer les deux torons qui vont former le nœud à l'intérieur du câble.
Cette phase est la plus délicate : c'est à ce moment que le savoir-faire et la maitrise de l'épisseur vont être primordiales.
Les torons doivent d'abord être redressés, afin d'éviter toute déformation car ils vont être insérés à l'intérieur du câble pour remplacer l'âme.

A l'emplacement du futur nœud, se trouvent les deux torons qui vont former celui-ci.
L'épisseur rentre alors le premier toron à l'intérieur du câble, puis le deuxième toron afin de façonner le nœud à l'aide des épissoirs.

A l'époque de Jean POMAGALSKI, le nœud parallèle avait été mis en avant et défendu par POMA. Ce nœud demandait un peu moins de technicité et savoir-faire que le nœud croisé, qui domine désormais dans le transport par câble, sans exclure de pouvoir trouver encore des nœuds parallèles (vieilles installation, autre fabricant, cas spécifique avec câblage croisé). La raison en est que ce type de nœud assure un meilleur verrouillage des deux torons formant le nœud dans le cadre des téléportés avec des tensions qui sont allées croisant au fil du temps (augmentation des débits, donc du poids suspendu et espaces entre pylônes). A l'heure actuelle, le nœud parallèle se trouve principalement sur les Téléskis pour lesquels le personnel de station réalise encore quelques épissure.

 

 

epissure POMA COMAG
epissure POMA COMAG

L'âme est enlevée et ajustée aux extrémités des torons rentrés.

epissure POMA COMAG
epissure POMA COMAG

Etape 4 : Mise en tension du câble

L'épissure terminée, les deux câbles ne font plus qu'un.


La reprise de tension est libérée.

L'épisseur contrôle ensuite la bonne géométrie du câble ainsi que le respect des diamètre mini et maxi.
Le câble est positionné sur les galets des balanciers.

 

La boucle de câble est mise en mouvement.
Les opérations de déroulage et d'épissure stressent le câble (manipulation, vrillage, etc.).

C'est pour cela qu'une opération de détensionnement du câble doit être effectuée. Il s'agit de faire tourner le câble nu (c'est-à-dire sans véhicule) à la vitesse nominale suivant un nombre d'heures pré-établi.

En complément, un contrôle est également réalisé par un organisme habilité avec notamment une Magnétographie du câble permettant de détecter des défauts comme des ruptures de fils (internes inclus non visibles en extérieur).
C'est ce contrôle qui déterminera si l'épissure ainsi que l'ensemble de la boucle de câble sont conformes avant de d'autoriser l'exploitation en toute sécurité de l'installation

L’épissure,

quel impact ?

Les opérations de déroulage et d'épissure stressent le câble (manipulation, vrillage, etc.).
C'est pour cela qu'une opération de détensionnement du câble doit être effectuée. Il s'agit de faire tourner le câble nu (c'est-à-dire sans véhicule) à la vitesse nominale entre 10 heures et 25 heures avant la mise en route de l'appareil.

 

Source visuels :
Val Thorens, coulisses epissures
epissure racourcissement du câble de l’Aiguille du midi 
Epissure câble télésiège St François Longchamp 
Epissure câble télécabine de val cenis 2018

Découvrir aussi

Découvrir les ascenseurs valléens POMA

Depuis quelques années, les stations repensent leurs accès depuis la vallée ; une réflexion portée sur plus de durabilité, de confort et de respect de l’environnement. Les ascenseurs valléens représentent une réponse concrète à ces enjeux

En savoir +

Le Semnoz ose le Telemix

Soutenant le développement du Semnoz, un Telemix® monocâble composé de sièges 6 places et de cabines 10 places est venu se substituer au TSF4 POMA du Belvédère initialement installé en 1997.

En savoir +

Le transport par câble, les solutions Premium

Design, Personnalisation, Confort, Signature Exclusive, vivez l’expérience PREMIUM avec la gamme de véhicules POMA.

En savoir +

L’Alpe d’Huez met le cap sur un transport peri-urbain exemplaire

Emblématique des stations du futur, l’Alpe d’Huez n’hésite pas à sortir du cadre pour le mieux-être de ses clients ni à réaffirmer sa posture de site pionnier et éclairé.

En savoir +

Télémix le Semnoz POMA
22.05.2019
Le Semnoz

ose le Telemix®

Soutenant le développement du Semnoz, un Telemix® monocâble composé de sièges 6 places et de cabines 10 places est venu se substituer au TSF4 POMA du Belvédère initialement installé en 1997.

Cette installation est emblématique des ambitions de la station, soucieuse de diversifier son offre avec une vision quatre saisons, et de moderniser ses équipements pour un secteur accessible par le plus grand nombre (pistes desservies de tous niveaux, vert, bleu, rouge, snowpark). Tout en divisant par deux le temps de trajet et en améliorant les performances de débit, le Telemix® du Belvedere a permis une diminution importante du nombre de pylones installés sur le site.

Télémix le Semnoz POMA
Semnoz info
Télémix le Semnoz POMA

Découvrez

Telemix® en vidéo

Télémix le Semnoz POMA

Opération déstockage

Du 15 septembre au 31 décembre 2020, opération « DESTOCKAGE ET COUP DE POUCE 2021 », des conditions avantageuses sur les pièces de rechange disponibles en stock ou commandées pour l’année prochaine.

heliportage telepherique citadelle

Héliportage des pylônes du téléphérique de la Citadelle

Ce Mardi 6 Octobre 2020, les habitants de Namur ont pu observer depuis les quais de la Sambre les manœuvres d’héliportages des pylônes sur l’esplanade de la Citadelle, station d’arrivée du futur téléphérique touristique de la capitale Wallone.

congres dsf 2020 domaines skiables de france

Congrès Domaines Skiables de France 2020

Le congrès DSF 2020 se tiendra ces 1er et 2 octobre à Grenoble. POMA est heureux de participer à cette nouvelle édition aux côtés de nos partenaires de la filière, pour la montagne de demain, une montagne innovante et vertueuse.

Fondation POMA

Championnats de France de ski Handisport et Sport Adapté

Début Mars, la Fondation POMA a mené ses premières actions en s’engageant aux côtés des Comités régionaux et départementaux Handisport et Sport Adapté pour participer à l’organisation des championnats de France de ski. 2 journées de partage et de convivialité, au service des autres.

Ascenseurs valléens

Découvrir les ascenseurs valléens POMA

Depuis quelques années, les stations repensent leurs accès depuis la vallée ; une réflexion portée sur plus de durabilité, de confort et de respect de l’environnement. Les ascenseurs valléens représentent une réponse concrète à ces enjeux

télécabine Praz Courchevel

La télécabine du Praz, porte d’entrée du domaine skiable des 3 Vallées

Liaison péri-urbaine entre le domaine skiable et le Praz, la télécabine du Pra est devenue la vitrine de Courchevel, et d’une nouvelle mobilité.

Toulouse téléphérique urbain Téléo POMA

Toulouse, grandes étapes du chantier du téléphérique urbain Téléo

Point d’actualité sur le futur Téléphérique 3S de Toulouse, avec en vidéo les grands jalons du chantier et en images, les premiers travaux déjà réalisés.

Télécabine touristique POMA Mokpo

En Corée, inauguration de la télécabine touristique de Mokpo

La télécabine touristique Mokpo Marine Cablecar a été inaugurée vendredi 6 septembre, lors d’une magnifique cérémonie. L’occasion de faire un point sur POMA et le marché coréen.

Télécabine urbaine POMA Réunion

Nouvelle étape pour la télécabine Urbaine de la Réunion

Ce vendredi 20 septembre, le groupement FILAO et la CINOR a procédé à la pose de la 1ère pierre de la télécabine de Saint Denis de La Réunion, qui marque le lancement prochain des travaux. Ce premier téléphérique urbain de l’île permettra de fluidifier le trafic, particulièrement dense aujourd’hui, et d’encourager les modes de déplacement plus durables.

epissure POMA COMAG

Qu’est-ce qu’une épissure ?

Si les véhicules et les pylônes sont indissociables du transport par câble, le câble est une partie noble de notre activité. Mais vous êtes vous déjà demandé comment était réalisée la boucle de câble ? La réponse se trouve dans l’épissure, une opération technique délicate et indispensable.

Ain Dubai Grande Roue POMA

POMA participe à la réalisation de la plus grande roue du monde

Hyundai Eng & C. a confié à POMA le contrat EPCI pour la réalisation de la plus grande roue du monde, Aïn Dubaï. Ce projet comprenant 48 capsules sera situé sur l’île Bluewaters, à Dubaï, dans les Émirats arabes unis.

POMA Grenoble Street Art

Une cabine POMA au Grenoble Street Art Fest

POMA, située au cœur des Alpes, a répondu présent à l’invitation de la 5e édition du Grenoble Street Art fest, premier festival européen de Street Art, pour créer l’événement, et surtout le lien ! Durant le mois de juin, la métropole grenobloise est ponctuée chaque jour d’événements autour du street art.

LPOA réalisations 2019

Aux Etats-Unis LPOA modernise les stations emblématiques

Du côtés des Etats-Unis, LPOA modernise les stations emblématiques

Télémix le Semnoz POMA

Le Semnoz ose le Telemix

Soutenant le développement du Semnoz, un Telemix® monocâble composé de sièges 6 places et de cabines 10 places est venu se substituer au TSF4 POMA du Belvédère initialement installé en 1997.

solution premium POMA

Le transport par câble, les solutions Premium

Design, Personnalisation, Confort, Signature Exclusive, vivez l’expérience PREMIUM avec la gamme de véhicules POMA.

Télécabine tourisitique POMA Zlatibor

La plus longue télécabine panoramique touristique en Serbie

La télécabine Zlatibor Gold Gondola Lift, au cœur d’un grand projet touristique qui relie par les airs la ville de Zlatibor à la station de ski Tornik en passant par le lac Ribničko.

POMA Colombia

POMA Colombia fête ses 5 ans !

Fin 2018, POMA Colombia a célébré l’anniversaire de sa création. En 5 ans, cette petite structure à l’origine a évolué vers une filiale forte, devenant incontournable pour le rayonnement de POMA en Amérique latine, le Hub du groupe en Amérique Latine. Solidement implantée sur son marché, elle représente dignement les valeurs, le savoir-faire et l’expertise POMA.

télécabine Alpe Expres POMA

L’Alpe d’Huez met le cap sur un transport peri-urbain exemplaire

Emblématique des stations du futur, l’Alpe d’Huez n’hésite pas à sortir du cadre pour le mieux-être de ses clients ni à réaffirmer sa posture de site pionnier et éclairé.

télécabine Gudauri Kobi POMA

Gudauri et Kobi reliées par un ascenseur valléen

Plus haut domaine skiable de Géorgie, destination neige phare des amateurs de freeride et d’héliski, Gudauri est aussi prisée l’été pour son environnement et ses montagnes. Un ascenseur valléen relie désormais Gudauri à la ville de Kobi.

POMA Fédération Française de Ski

Partenaire officiel de la Fédération française de ski

Ce 21 décembre, à l’occasion des épreuves de la coupe du monde de ski féminine à Courchevel, POMA et la Fédération Française de Ski, ont signé officiellement le contrat de partenariat en soutien des Espoirs du ski alpin français.

Congrès DSF

Retour sur 80e édition du Congrès Domaine Skiable de France

La semaine dernière, avait lieu le congrès DSF annuel ; une édition riche en conférences et tables rondes sur la thématique de la montagne de demain en France.

portrait Jean Pomagalski

Portrait de Jean Pomagalski

En créant son tout premier téléski, Jean Pomagalski pouvait-il imaginer que POMA s’imposerait comme l’un des leaders mondiaux du transport par câble en proposant des solutions toujours plus innovantes et avant-gardistes ? Revivez l’histoire de POMA à travers celle de son créateur.

Télémix le Semnoz POMA
3.05.2019
Le Semnoz

ose le Telemix®

Soutenant le développement du Semnoz, un Telemix® monocâble composé de sièges 6 places et de cabines 10 places est venu se substituer au TSF4 POMA du Belvédère initialement installé en 1997.

Design, Personnalisation, Confort, Signature Exclusive,

Solution Premium

solution premium POMA
Télémix le Semnoz POMA
28.03.2019
Le Semnoz

ose le Telemix®

Soutenant le développement du Semnoz, un Telemix® monocâble composé de sièges 6 places et de cabines 10 places est venu se substituer au TSF4 POMA du Belvédère initialement installé en 1997.

Cette installation est emblématique des ambitions de la station, soucieuse de diversifier son offre avec une vision quatre saisons, et de moderniser ses équipements pour un secteur accessible par le plus grand nombre (pistes desservies de tous niveaux, vert, bleu, rouge, snowpark). Tout en divisant par deux le temps de trajet et en améliorant les performances de débit, le Telemix® du Belvedere a permis une diminution importante du nombre de pylones installés sur le site.

Télémix le Semnoz POMA
Semnoz info
Télémix le Semnoz POMA

Équipé de la solution DirectDrive®, ce transport péri-urbain unique en son genre proposera 80 cabines de 10 places et reliera le village situé à 1 450 m d'altitude et la station à 1 860 m d'altitude dans un temps de 3 min 20 s. Il bénéficiera du Cable Position System, un dispositif de sécurité maximale intégrant de la technologie embarquée, et sera le tout premier appareil péri-urbain en Exploitation Sans Agent (ESA) en France. Ce TCSP répond aux objectifs de développement durable et renforce l'attractivité de l'Alpe d'Huez, comme destination d'excursion en toutes saisons.

Découvrez

le transport péri-urbain de l’Alpe d’Huez

télécabine Alpe Expres POMA

vous pourriez aimer

LPOA réalisations 2019

Aux Etats-Unis LPOA modernise les stations emblématiques

Du côtés des Etats-Unis, LPOA modernise les stations emblématiques

En savoir +
télécabine Gudauri Kobi POMA

Gudauri et Kobi reliées par un ascenseur valléen

Plus haut domaine skiable de Géorgie, destination neige phare des amateurs de freeride et d’héliski, Gudauri est aussi prisée l’été pour son environnement et ses montagnes. Un ascenseur valléen relie désormais Gudauri à la ville de Kobi.

En savoir +